Investir à Dakhla Maroc

Investir à Dakhla Oued Eddahab

Porte du Royaume sur l’Afrique, entre océan et désert, et paradis des activités halieutiques, Dakhla Oued Eddahab est aussi une région riche en potentialités touristiques et industrielles. Les investisseurs y bénéficient de nombreux avantages fiscaux et financiers.

Dakhla Oued Eddahab

La région de Dakhla Oued Eddahab s’étend sur une superficie de 130 898 km², soit 18,4 % du territoire national.

Située dans le sud du Maroc, elle est limitrophe de la Mauritanie à l’est et ouverte sur l’océan Atlantique à l’ouest avec une façade maritime de 667 km.

Sa position géographique avantageuse lui confère le rôle de pivot et de plateforme d’échanges entre le Maroc et l’Europe via l’océan Atlantique d’une part, et entre le Maroc et l’Afrique Subsaharienne via la Mauritanie d’autre part.

La Région compte 114 021 habitants. Bien que cette population ne représente que 0,3 % de l’ensemble de la population marocaine, son taux de croissance sur 10 ans a été le plus élevé par rapport aux autres régions du pays.

Le réseau routier totalise 3 369 km de routes, dont 60 % de routes provinciales.

La ville de Dakhla est accessible depuis Agadir par la route (550 km) ou depuis Casablanca ou Paris par avion.

L’infrastructure aéroportuaire est composée d’un aéroport international dont le trafic a augmenté de 20 % entre 2017 et 2018.

La région de Dakhla abrite en outre un complexe portuaire incluant deux ports qui se situent dans la baie de OuedEddahab. Le premier, l’ancien port, a été transformé en port militaire et le second, le nouveau, a été mis en service en 2001.

L’activité de ce dernier est essentiellement basée sur l’exploitation des ressources halieutiques, l’importation des hydrocarbures et les flux des bateaux de croisières.

Le port dispose d’une zone industrielle de 270 ha, dont 20 % sont aménagés pour les industries de transformation, les zones de stockage, les zones administratives et une zone franche d’exportation

Dakhla est une ville située au Sahara occidental, territoire disputé et non autonome selon l’ONU et sous administration de facto du Maroc depuis son évacuation par la Mauritanie en 1979.

Dans le cadre de l’administration marocaine, cette ville est une commune urbaine (municipalité), chef-lieu de la province d’Oued Ed Dahab, au sein de la région Dakhla-Oued Ed Dahab.

Elle est connue pour ses atouts touristiques et classée depuis 2014 en tête des spots de sports nautiques à l’échelle mondiale

Projets en cours  de réalisation, dans le cadre du programme de développement des provinces du Sud lancé en 2015 par le Roi Mohammed VI.

Il s’agit notamment :

  • Du nouveau port de Dakhla Atlantique, qui devrait promouvoir les échanges commerciaux directs entre le Maroc et ses partenaires africains. La construction est prévu pour l’année prochaine, pour un investissement de 10 MMDH.
  • La station de dessalement de l’eau de mer, pour un investissement de près de 2 MMDH. « Le projet est en cours de construction, et permettra à terme l’irrigation de 5.000 ha au niveau de la région ».
  • Le projet de la voie express Tiznit-Laâyoune-Dakhla, qui s’étend sur environ 1.000 km, d’un coût de 10 MMDH. Le tronçon reliant Tiznit à Laâyoune, sur une distance de 555 km, sera achevé cette année. Le tronçon Guelmim-Zerouila (22,6 km) affiche un taux d’avancement de 98% au mois de décembre 2020, contre 90% pour celui de Tarfaya-Doura (57 km).
  • Le déploiement de deux plateformes logistiques au niveau du poste frontalier d’El Guergarate et à BirGuendouz de 34 ha chacune. « Celles-ci vont permettre à la région de se positionner comme une vraie porte d’entrée vers l’Afrique et un grand hub d’échange ».
  • 80 unités industrielles existent actuellement dans la région, mais ce chiffre est amené à s’élargir après l’inauguration du nouveau port de Mhiriz, dans la commune de BirGandouz, et après le démarrage du nouveau port de Dakhla.

Ville de Dakhla

Situation géographique

Dakhla se situe à 650 km au sud de la ville de Laâyoune, et de 1 690 km au sud de la ville administrative,  Rabat.

Climat

Cette ville touristique, Dakhla possède une atmosphère climatique désertique tempéré, rafraîchi par le courant océanique froid des Canaries qui longe le littoral atlantique nord-africain.

Les températures moyennes maximales varient entre 22 °C et 27 °C et ses précipitations annuelles moyennes varient entre  33 mm et se répartissent sur 17 jours par an en moyenne.

Economie

L’ouverture d’un consulat américain à Dakhla permettra à la ville, et par extension aux régions du Sud, de se positionner sur les agendas économiques des décideurs internationaux. Le point sur les potentialités et les perspectives d’avenir de la ville.

Après avoir reconnu la souveraineté du Maroc sur son Sahara, les Etats-Unis ont annoncé l’ouverture prochaine d’un consulat à vocation économique à Dakhla.

Cette décision positionne le Maroc comme la porte d’entrée économique en Afrique du Nord et de l’Ouest, et fera de la ville de Dakhla un hub de croissance pour les entreprises américaines qui souhaitent se développer dans cette partie du continent.

Tourisme

La région, possède des qualités mariant, la mer et le désert et accueille tous les hivers des milliers de camping-caristes de toute l’Europe.

Dakhla  se caractérise par un rythme de développement plus rapide surtout au niveau touristique, notamment grâce à l’apparition d’hôtels et de surf camps de qualité.

La floraison du sport nautique qui accueille les véliplanchistes et kite surfeurs du monde entier.

Il existe actuellement cinq écoles de sports nautiques qui accueillent chaque année un total de 3 000 touristes sportifs.

L’autre sport de Dakhla est la pêche en surf casting. Les passionnés privilégient la pêche de nuit.

Agriculture

Azura  une entreprise qui appartient au groupe agricole Tazi cultive depuis 2006 des tomates sur 76 hectares dans cette presqu’île

Pèche

De nombreux appels à manifestation sont lancés dans le secteur de l’aquaculture, et des projets sur les énergies renouvelables et le tourisme sont sur les rails, sans oublier les projets qui sont très structurels dans la région, notamment l’aéroport de Guelmim, les stations de dessalement, le port de Dakhla, et la route reliant Tiznit à Dakhla.

Transport

L’aéroport de Dakhla est en activité costante qui assure la liaison avec l’aéroport international Mohammed V  de Casablanca par la  Royal Air Maroc.

Dakhla attire de plus en plus d’investisseurs américains

L’ouverture d’un consulat américain à vocation économique à Dakhla, va insuffler certainement une grande dynamique économique et industrielle et drainer davantage d’investissements directs étrangers, notamment américains.

Un dialogue stratégique sur le partenariat Maroc-USA, en termes d’investissements, commence à donner ses fruits, la décision de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara va faciliter les investissements américains directs et les co-investissements avec des partenaires marocains, au niveau des provinces du Sud.